Dans un tas de gravas un beau jour j'ai trouvé

 

De la ferraille rouillée, des blocs de pierre fanés

Des poubelles éventrées et des morceaux de verre.

Une baignoire cabossée, des tuyaux écrasés,

Des planches de bois pourries, des tonnes de poussière.


Une photo déchirée


Un sourire délavé par les affres du temps

Un visage froissé jauni et poussiéreux

Venu d'une autre époque et pourtant si vivant

Fantôme pelliculé, spectre de jours heureux.

 

Dans un tas de gravas,  j'ai inventé l'histoire,

 

Conte de fées oublié dans le poids des années

Fraîcheur d'une jeunesse depuis longtemps ridée

Histoire de vie, banale, bien trop vite achevée

Conservée dans la glace d'un pale instantané

 

Sourire figé

 

Voile d'un passé tout juste entr'aperçu

A travers cette image d'une époque révolue,

A travers une romance que j'ai imaginée,

Car même les gravas permettent de rêver…




Thierry Deschamps©
Fin août 2007





Création Ode©
Illustration :  « Souvenirs »
Gravure  et digitalisation de Ode©


~ Retour à Poésies Détachées ~

~~ Retour à Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page Index ~~~

~~~~ « Archéologie Imaginaire » ~~~~
Oeuvres plastiques de Ode