Masse et Poésie

  

Dans le cœur de la masse

Attroupement méchant

Dévoreur

 

Dans les feux de la masse

Assaut des humeurs

Désolation

 

Sur les chemins de la masse

Semés de cailloux

Des peurs nues

 

Nos ailes sont des ombres

La masse les sonde

Prête à fondre

 

Sont des otages nos écrits

Jeux de lumière

Étranges cris

 

À nos vies sang d’esprit

Irisés de misère

Sont des prix

 

La masse et son mépris

Qui ne donne rien

Que ses faims

 

À quoi sert la poésie

Qui n’y comprend rien

À ses pieds

 

Comprendre qui peut

Son jeu de l’esprit

Trop précieux

 

 

© Jean-Jacques REY, 2004

 


~~*~~*~~*~~


  L’Héritage

 

 

Élingue le mort
Cette vaine comédie
D’un ordre des choses
Qui disparaît

L’horizon
S’assoit dessus
Sur ce peu d’idées
D’un ordre disparu

Les voiles se lèvent
Sur les tombereaux
D’indigence d’esprit
Qui s’épandent
Sur la nostalgie

 

Espoirs vains
Paroles inutiles
Changez d’outils
Relâchez vos airs
Vos arias perdus

 

Nous sommes la Vie
Furieusement déçue
De n’avoir point reçu
Les mains de l’avenir

Nous sommes la Vie
Que vous confisquez
Sans contours, sans relief
Que vous laissez

 

© Jean-Jacques Rey, 2004

 


~~*~~*~~*~~


Jaillissant, la vie
(I)



Creuse maelström
Dans les gerbes
Et les profits


Creuse le monde
Creuse la tombe
Et fi ! …


Partir en fumée
Galoper dans la vie
Les idées…


Couvrir les tombes
Semer
Des signes, l’incendie


Consentir aux défis
Désirer
Une folie, les idées…



© Jean-Jacques Rey, 2003


~~*~~*~~*~~

Jaillissant, la vie
(II)



Jaillissant, la vie
Comme une source
Au phare des idées


Creuser le monde
Pour l’ancrer
Au centre


Aux autres, aux cieux
Offrir un regard
La fleur au ventre


Désir des êtres
S’élancer
Dans l’oasis de la vie


Élan des sens
Se mirer
Au cœur du paradis


© Jean-Jacques Rey, 2003


~~*~~*~~*~~


~ Retour à Poésies Détachées ~

~ Retour à Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~

~ Page Index ~




Création Ode©

Oeuvre en titre : « La fin du déluge » de Claude Théberge©