Tes yeux gris-vert par temps ensoleillés
Deviennent rayons dorés, raisins andalous
Comme vin doux et fort à la fois

Je m'agrippe à tes grappes et m'y enivre



Ô destinée dans le versant du soleil de midi
Élévation de l'amour
Sous le feu salé des baisers de mer

Je me cramponne à tes braises


Ton cou comme tronc d'arbre
M'élève jusqu'aux étoiles
Nocturnes sacrées

Je m'accroche à ta lune


Incommunicabilité de l'extase
Sensuel silence des désirs
Il fait nuit sur mon île, don à l'amour

Je m'agriffe à ta chair



Ode
4 avril 2005




~ Retour à Mots Bleus ~

~~ Retour à Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page Index ~~~


Création de la page par Ode©

Oeuvre en titre : « Perception » de Paul W. McCormack©