Sous les draps, au chaud
Les corps brûlants
Ne font plus qu'un
Silence, il fait silence
Déchiré soudain
Par une plainte amoureuse

Sous les caresses langoureuses
Il remonte le galbe de ses seins
Les mains parcourent les corps
Comme serpents
Une dune sablonneuse

Chauds si chauds
Les corps soudés
En une étreinte passionnée
Dans l'alcôve
Une tempête du désert
Un ouragan dans les mers du Sud
Déchaîné l'Océan


~*~


Deux Vaisseaux d'or se rencontrent
Pour ne devenir qu'Un
Magnifique Vaisseau amiral
Mers houleuses affrontées
Envoûtante Odyssée


~*~


Soudain, l'air est sucré
Goût de miel bleu
Pour amoureux
C'est le printemps des amours
Amours de printemps
Amours de mai qui s'annonce
Amours aux odeurs de lilas et de muguet
Offerts en bouquets

Parfumeront ses pieds
Enivreront son âme
Couvriront sa nudité


~*~


Abandon total
Complémentarité
Êtres hybrides

Harmonieux
Danseurs veloutés
Félins, soyeux
Passionnés et fougueux
Tango argentin
Rythme languide

Crescendo
Des plus extatiques
Indicibles moments

Pause
Escale
Respirations en apnée
Cœurs et corps repus


~*~


« Ô Muse, venez m'effleurer encor
aimons-nous comme jamais
deux amants ne se seront aimés !
»
Implore le Poète


« Je t'effleure
Je t'effeuille
Je pénètre en ton esprit
En ton âme
Au plus profond de toi
Te donne une blanche feuille
Te mets à la main une plume
Et te dicte les mots
»
Réplique la Muse


Ambiance enchanteresse,
Rituel sacré
Poésie, Magie
Récolte des fruits de l'ivresse

C'est l'heure du Poète et de sa Muse


~*~


Ode©
7 avril 2001




Création Ode©
Oeuvre de Djordje Prudikoff©



~ Retour à D'O ~

~~ Retour à
Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page
Index ~~~