Si loin des grandes villes
Si loin des gratte-ciel
Se cache mon petit coin de paradis


Si loin de la rumeur
Si loin de l'amour qui meurt
Il me prend dans ses bras, mon paradis


Assise sur la plage je contemple mon fleuve
Je regarde dans le silence ses eaux voyager 
Et moi, je voyage dans ma tête

***

Ma chaude et belle Terre du Québec
Nourrie d'un million de lacs et d'autant de rivières
Qui se déversent dans ton Saint-Laurent
Terre aux couleurs de mes étés
Terre aux couleurs de mes enfants
Terre aux odeurs de mes amours
Terre d'oiseaux aux rêves des jours


D'Ouest en Est
De l'Abitibi jusqu'en Gaspésie
Du Nord au Sud
Du Lac Saint-Jean à Saint-Jean-Port-Joli
Je t'ai marché, ô ma Terre-Mère


De tes montagnes et tes plaines
De tes vallons et tes vallées
Je t'ai regardé en face, fière
Je t'ai vu flotter
Mon Fleur de lysée


Ma Terre de géants
De légendes et de rigodons
Ma Terre de survie
Malgré l'abandon
« Je me souviens »
* c'était écrit 


Ma Terre rousse d'octobre
Terre des longs labours
Et des abondantes récoltes
Ma Terre blanche de janvier
Qui se repose pour préparer la saison
Et les sucres d'érables
Ma Terre de la renaissance de mai
Aux senteurs de lilas, de muguets, de pommiers
Ma Terre verte d'été
Terre d'avoine et de blé
De champs fleuris et de soleil de plomb

Terre bleue et dorée à perte d'horizon
Je t'aime

Je t'aime parce que tu m'as donné la Vie
Ainsi la Beauté, le Fleuve et mes Amours
Et... mon petit coin de paradis


Ode
5 décembre 2003

* « Je me souviens » est la devise du Québec





Création Ode©
Photo : « Notre-Dame-du-Portage en fin août » de Ode2005©


~ Retour à La Cinquième Saison ~

~~ Retour à Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page Index ~~~