Je viens
du fiel mauve de la dune
chevauché d'amertume
roses rouges et amères
du sang qui gicle de l'âme...


Je viens
des ces fleuves arides et secs
qui germent dans le cri
le hurlement fauve de l'enfant qui naît
le râle de l'être qui ploie avant de mourir


Je suis de
ce cri inhumain
de la douleur qui exhale son odeur nauséabonde...
l'âme au fond de l'antre
qui hurle son droit d'exister
dans le fiel et la fiente de ce monde
appauvri, délesté, immonde...
Ce semblant d'humanité...


Qui me donnera l'âme !
L'esprit
ce pouvoir et sa flamme...
avant que ne se soulève le brasier
qui nourrit
l'être inassouvi, meurtri
écrasé, sous tant d'insanité...


Je suis fils de naguère
né par le sang
et par le cri
fils de la guerre
et de ses amours ronflants
dans le sifflement des bombes
et le râle des amants
...ici était leur tombe
et moi leur enfant...


Et j'ai au fond de moi le souvenir
de ces amours infinis
qui défient la mort aux portes de la nuit
combien d'entre eux ai-je entendu gémir ?


J'ai encore au milieu de moi cette caresse
cette gerbe de tendresse
à l'aube où se donnait l'amante
à l'amant en sursis...
Et je leur survis


Sait-elle la terre
quel enfant elle a mis au monde ?
Sait-elle la guerre
l'enfant des êtres qu'elle féconde...


Que l'on me donne l'âme !
Que l'on me donne l'esprit !
Que l'on me donne la flamme
avant que je ne prenne les armes
et que j'aille sans répit
arpenter le monde de fer, et de fusil...


Je suis du ciel fauve de la dune
creusé dans le fer et dans l'esprit
je sais ces pays d'amertume
que la guerre inonde de sang aigri


Je suis fils de naguère
et j'ai en moi encore inscrits
ces amours infinis
arrachés de la terre
aux portes de la tombe
ces amants d'outre monde
qui ont tissé l'amour
d'ici vers d'autres séjours...


Je suis fils de cette tendresse
et je sens dans ces replis d'hier
les gestes que l'amant prodiguait à sa maîtresse
à ses derniers moments sur terre...


Que vienne l'âme !
Que vienne l'esprit !
Que jamais quiconque se lève
à me faire la guerre...




                                                                                                                     Yves Drolet©
                                                                                                                     23 mars 2002
                                                                                                     « De la Guerre et des Hommes II »




Création Ode©

« Fortune 2 » de Djordje Prudnikoff©


~ Retour à Complicité ~

~~ Retour à Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page Index ~~~