Mes nuits sont froides et sinistres
Mon cœur saigne, je suis si triste
Je te voudrais tant auprès de moi
T'aimer… Me lover dans tes bras


Entends-moi ! Écoute mon appel
Éloigné de toi je ne suis plus pareil
À l'aurore, je m'éveille tristement
Les oiseaux disparus, plus de chants


Ne m'enlève surtout pas mon espérance
Je veux encore croire à la providence
Mes yeux brillent, les larmes coulent,
Sur l'autel de notre amour se moulent


Je veux pourtant rêver à notre destin
Garder espoir en de beaux lendemains
Tu es mon soleil, ma déesse d'amour
Et cela, jusqu'à mon dernier jour


Éloignés, il est bien difficile d'aimer
Mais rien ne pourra nous séparer
Le souvenir de nos précieux moments
Nous liera à jamais j'en fais le serment


Jacques Dognez©

20/01/2002





Création Ode©
Oeuvre en titre: « Dentelle de porcelaine » sculpture de Ode©
***Voir le site des oeuvres d'art de Ode***



~ Retour à Complicité ~

~~ Retour à Dans L'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page Index ~~~