Et mon regard se fixe;
mes yeux s'aveuglent
pour ne me laisser voir
que ce qui fut, n'est plus ou sera.

C'est comme un monde d'hier et d'haut delà
qui se rappelle à moi,
qui se déroule sous les pas
de mon esprit fuyant sans foi, sans lois.

Ce pourpre qui m'enveloppe de toute part,
ce pourrait être la toison des vainqueurs;
ce pourrait être le sang de la douleur;
ce sera peut-être le linceul de mon cœur.


Cet or étalé à profusion,
ce pourrait être le trésor de l'âge des moissons;
ce pourrait être la coulée des amours et des passions;
ce sera peut-être le masque de mes illusions.

C'est comme un monde des souvenirs, des avenirs,
qui dessine les rires et les soupirs,
qui icône les visages des clowns et des martyrs
de mon âme fuyant sans quête, sans désirs.


Et pourtant,
ce sapin au vert des printemps,
émeraude des espérances d'antan,
cristal ouvert sur la porte du Temps,
ce pourrait être la généalogie d'hier, demain, maintenant.


Automne où tout meurt
dans l'apothéose des couleurs
et des jours qui pleurent.
Automne qui appelle froideur.


Et mon âme glisse
aux profondeurs de ses abysses.
Je n'ai pas peur, bonheur, malheur;
l'or, le pourpre, le vert, éclatent la noirceur.


Éloix©
15/10/01













Et je regarde ses yeux abstraits
Je lis au fond de son âme
Il pense à ses hier
Ses maintenant et ses jamais


Toute sa vie défile sous ses pas
Ses espoirs, ses bonheurs
Tout à la fois
Dans les brumes de son cœur


Les années s'entassent et arrive la douleur
Hélas ! Il ne peut rien y changer
Que l'amère certitude
Du pourpre des pleurs


Le feuilles d'automne jonchent le sol
Moisson des hivers à venir
Où les amours et passions
Hiverneront jusqu'aux printemps des saisons


Dans le hors temps des jours de brume
Sur le quai des soupirs
Il ne voit plus rien venir
Dans son cœur, tout s'embrume


Et son âme glisse
Dans les froidures des hivers
Voyage du pèlerin
Du poète solitaire


Reverra les émeraudes de mai
Éclateront les lilas, les muguets
Et, disparaîtront les brumes de son quai


Ode©
17 octobre 2001



Création Ode©




~ Retour à
Complicité ~

~~ Retour à
Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page
Index ~~~