Mets de la douceur au bout de tes mains
Et tu verras les Fleurs s'offrir à toi
Si tu regardes au loin
Aussi, tu me verras

Une douceur, toute en tendresse,
Un Bouquet fait de joliesses
Et te voir de surcroît,
Quelle autre quête pourrait autant m’émouvoir ?





Mets de la douceur au bout de tes pieds
Et tu verras apparaître le Chemin
Si tu obéis à tes pas
Ils te conduiront vers moi

Sur le sentier des étoiles
J’avancerai, pied à pied,
Subjugué par ton appel
Et l’espérance de la félicité.





Mets de la douceur au bout de tes yeux
Et tu verras la Beauté dans toute sa splendeur
Si tu sais contempler
Mon âme, tu liras sur l'heure

Mon regard resplendit d’une tendre douceur
Il contemple les merveilles d’un univers resplendissant,
Il vole vers l’ultime jouissance
De te lire en toute transparence.




Mets de la douceur au bout de ton cœur
Et tu sentiras la Chaleur
Si tu le laisses parler
Mon cœur, tu vas aimer

Au point de non-retour de mon ardeur
Vibre déjà ta caressante Chaleur
Et dans le secret de mes songes
Je me love au plus Chaud de ton cœur




Mets de la douceur au bout de ton âme
Et tu entendras la Nature te raconter
Si tu l'écoutes bien
Tu me tendras la douceur du bout de tes mains

Mon âme est tendue comme un arc bandé
Ouverte à tous les vents de la Nature
Jusqu’à entendre le moindre de ses murmures
Pour mieux t’offrir la caresse de mes mains





Mets de la douceur au bout de ta vie

Mets de la douceur


Au bout de l’allée de toutes les suavités
Je t’offrirai mon cœur.


Et, à jamais, t’Aimer…




Ode© et Jean Dornac©





~ Retour à Complicité ~

~~ Retour à Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page Index ~~~


« Archéologie Imaginaire »
Site des œuvres plastiques de Ode


Création Ode
©