Emporté par l'azur
Ces morceaux de toi de moi
Semés à tout vent
Sonnent la charge
Et partent en quête du firmament


Les oiseaux d'horizon
Qui à peine peuvent nous suivre
Nous crient de toute leur âme
Les dangers qu'il y a 
Dans tout ces au-delà


Mais qu'importe
La plume est belle et légère
Et nous porte 
Au seuil de ses lendemains...


Ah! vous, moi, un parchemin
Une aurore secrète
Et la plume qui glisse 
Dans ma main


Un mot dans le silence
Tracé à l'encre de l'oie blanche
Love dans son écrin
Le mystère


« Aime » dit la page souillé de l'encre pure...


Et l'Univers étonné
Au milieu d'un sourire
Déploie son panache auréolé


« Entrez, dit-Il, cette page est pour vous...

Ici vivent les amants qui ne se sont jamais rencontrés... »






Yves Drolet©

le soir de la pleine lune de février 2002






Création Ode©
©
« Still Life Writing » de W.M. Harnett


~ Retour à Complicité ~

~~ Retour à Dans l'Univers Imaginaire de Ode ~~

~~~ Page Index ~~~